Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'OMS va tracer les engagements des Etats contre la pollution

Plusieurs pays ont lancé des engagements contre la pollution cette semaine à Genève (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

L'OMS veut que tous les centres de santé dans le monde soient alimentés en énergie renouvelable d'ici 2030. Au terme de la première conférence mondiale sur la pollution de l'air à Genève, elle va lancer un mécanisme pour surveiller les engagements volontaires d'Etats.

Cette réunion donne un cap, a affirmé vendredi devant la presse la directrice de la santé publique à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Maria Neira, au lendemain de la réunion de trois jours. Beaucoup ont mentionné "un moment historique" contre la pollution de l'air.

Si aucune mesure contraignante n'a été adoptée, de nombreux pays ont annoncé des engagements. L'objectif reste de réduire de deux tiers d'ici 2030 les 7 millions de décès annuels liés à la pollution de l'air. "Ce n'est pas réaliste" mais un souhait, a admis Mme Neira. "Je n'accepte pas" ce chiffre, a-t-elle ajouté.

L'OMS veut étendre toutes ses actions mais aussi établir un mécanisme "positif" de surveillance. Une réunion est prévue en février prochain sur cette question et une seconde conférence mondiale aura lieu, probablement dans deux ans. Le scénario d'une Convention a aussi été abordé par plusieurs acteurs pour garantir que tous les Etats atteignent les standards de l'OMS.

Dans les pays en développement, 97% des villes importantes n'atteignent pas ces dispositions sur la qualité de l'air. Ce taux est inférieur à 50% dans les pays riches. Selon Mme Neira, la réunion a permis de renforcer l'attention sur les pays qui ont bénéficié du cadre ouvert de la discussion pour lancer des engagements.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.