Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En Caroline du Nord, le centre de New Bern, une ville de 30'000 habitants proche de l'océan Atlantique, est sous les eaux et une centaine d'habitants ont dû être évacués,

KEYSTONE/FR27582 AP/CHRIS SEWARD

(sda-ats)

Le gouverneur de la Caroline du Nord a déclaré vendredi que l'ouragan Florence était en train de dévaster cet Etat du sud-est américain où il a touché terre au petit matin, déversant des pluies diluviennes et provoquant les premières inondations.

"La tempête ravage notre Etat", a déploré le gouverneur Roy Cooper en conférence de presse. "Nous sommes très inquiets que des localités entières puissent être détruites", a-t-il ajouté.

Deux personnes - une femme et son bébé - ont été tuées par la chute d'un arbre sur leur maison en briques à Wilmington, en Caroline du Nord, a annoncé la police. Une autre femme, souffrant de problèmes de santé, est par ailleurs décédée dans le comté de Pender, dans ce même Etat de Caroline du Nord, après avoir appelé les secours. Ces derniers ont été entravés dans leur intervention par des arbres tombés sur la route.

Inondations catastrophiques attendues

L'ouragan Florence a touché terre près de Wrightsville Beach, en Caroline du Nord, à 07h15 (13h15 en Suisse), avec des vents maximum estimés à 150 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC). Légèrement retombés depuis, ses vents restaient toutefois violents, à 130 km/h à 11h00, selon le NHC. L'ouragan est classé en catégorie 1 sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte cinq.

"Des inondations catastrophiques de cours d'eau douce sont attendues dans des zones de la Caroline du Sud et du Nord", prévoient les météorologues du NHC. La région fera face à une "menace importante" pendant encore au moins un jour, voire 36 heures, selon un responsable de l'Agence fédérale américaine des situations d'urgence (Fema), Jeff Byard.

Facteur aggravant: Florence avance lentement, à 6 km/h, et déverse donc ses pluies torrentielles pendant de longues heures sur les mêmes régions alors que les sols sont gorgés d'eau après déjà deux semaines d'importantes précipitations.

"Une fois tous les mille ans"

Des pluies de cette intensité n'arrivent "qu'une fois tous les mille ans", a lancé Roy Cooper. La rivière Neuse a gonflé jusqu'à trois mètres au-dessus de son niveau habituel, a-t-il précisé, et le niveau des rivières "va monter pendant des jours".

Dans la ville portuaire de Wilmington, des arbres ont été déracinés, des panneaux renversés et des vitres brisées sous la force du vent et des trombes d'eau.

A plus d'une centaine de kilomètres au sud, la célèbre station balnéaire de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, s'est transformée en ville-fantôme. La force de l'ouragan commençait à se faire sentir nettement à la mi-journée, et un rideau serré de pluie s'abattait sur l'océan, accompagné d'éclairs.

New Bern sous les eaux

Environ 1,7 million d'habitants ont été sommés de se mettre à l'abri, loin du littoral, la plupart dès mardi. Mais certains n'ont pas suivi cette consigne.

En Caroline du Nord, le centre de New Bern, une ville de 30'000 habitants proche de l'océan Atlantique, est sous les eaux. Une centaine d'habitants ont dû être évacués, ont déclaré les autorités municipales.

A Jacksonville, plus de 60 résidents d'un hôtel ont également été mis à l'abri dans la nuit après l'effondrement d'une partie du toit. Certaines zones inondées sont trop dangereuses pour que "nos secouristes interviennent", a expliqué Jeff Byard.

Plus de 634'000 foyers et entreprises sont déjà privées d'électricité en Caroline du Nord qui compte quelque 10 millions d'habitants. Au total, ce sont plusieurs millions de personnes qui devraient devoir se passer de courant, avertissent les compagnies d'électricité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS