Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ministres de l'Intérieur de onze pays européens et le ministre américain de la Justice Eric Holder sont convenus dimanche à Paris de renforcer la lutte contre le terrorisme. Il s'agit notamment de cibler davantage les contrôles aux frontières extérieures de l'UE.

Cette réunion internationale exceptionnelle intervient quelques jours après les attaques djihadistes qui ont frappé la France, faisant 17 morts, dont douze au siège du journal "Charlie Hebdo".

Dans une déclaration commune publiée à l'issue de deux heures d'entretien, les ministres ont jugé "indispensable" le partenariat avec les opérateurs d'internet pour identifier et retirer rapidement les "contenus incitant à la haine et à la terreur".

Ils veulent également faire aboutir très rapidement les travaux visant à renforcer les contrôles des ressortissants européens lors du franchissement des frontières extérieures de l'Union, selon la déclaration du ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Données des voyageurs

"Nous sommes tous d'accord pour mettre en place des contrôles approfondis sur certains passagers sur la base de certains critères", a expliqué Bernard Cazeneuve, insistant par ailleurs sur la nécessité d'avancer sur le système de collecte des données fournies par les voyageurs aux compagnies aériennes (PNR).

"Il faut progresser de façon urgente vers l'établissement d'un PNR européen" qui permet l'échange des données concernant les passagers aériens entre les Etats membres, avec "toutes les garanties de protection des données personnelles", a soutenu le ministre.

Cette mesure permettra de "suivre ceux qui se rendent sur le théâtre des opérations terroristes ou en reviennent", a précisé M. Cazeneuve. "Nous sommes convaincus de l'utilité irremplaçable" de cet outil, a-t-il insisté.

Réunions extraordinaires

Onze ministres européens de l'Intérieur étaient présents à la réunion internationale sur le terrorisme, à laquelle le ministre américain de la Justice Eric Holder a participé. Ses homologues de Lettonie, Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Suède et Royaume-Uni étaient aussi présents.

Le ministre français de l'Intérieur a par ailleurs annoncé une réunion extraordinaire des ministres de l'Intérieur de l'UE pour réfléchir à de nouvelles mesures, les textes européens étant selon lui insuffisants pour faire face à la menace.

Selon une source européenne, cette réunion aura lieu vendredi à Bruxelles. Eric Holder a dans la foulée annoncé la tenue d'un sommet international contre le terrorisme, le 18 février à Washington.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS