Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - La population de l'UE a franchi la barre des 500 millions de personnes, a indiqué mardi l'Office européen des statistiques Eurostat. Au 1er janvier 2010, les 27 pays de l'UE réunissaient 501,1 millions d'habitants, contre 499,7 millions un an plus tôt.
Au total 5,4 millions d'enfants sont nés dans l'UE en 2009, ce qui représente un taux de natalité de 10,7 naissances pour 1000 habitants, en légère baisse comparé à 10,9 en 2008. Les taux de natalité les plus élevés ont été enregistrés en Irlande (16,8), au Royaume-Uni (12,8) et en France (12,7), les plus bas en Allemagne (7,9), en Autriche (9,1), au Portugal (9,4) et en Italie (9,5).
L'UE a parallèlement enregistré 4,8 millions de décès en 2009, soit un taux de mortalité de 9,7 décès pour 1000 habitants, stable comparé à l'année précédente.
Le solde migratoire positif a aussi joué un rôle important dans l'augmentation de la population de l'UE. "En 2009, un peu plus de 60% de la croissance de la population dans l'UE provenait de la migration", souligne Eurostat dans son communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS