Navigation

L'usam rend hommage au rôle des femmes dans les PME

Ce contenu a été publié le 15 mai 2014 - 17:25
(Keystone-ATS)

Près d'une entreprise individuelle sur deux en Suisse est dirigée par une femme (46%) et un quart (25%) des PME occupant des employés ont une femme à leur tête. Lors de son congrès jeudi à Berne, l'Union suisse des arts et métiers (usam) a rendu hommage à leur "rôle essentiel", tout en rejetant l'idée de quotas féminins.

La majorité des entreprises familiales (58%) sont assumées par des femmes. Dans les PME, elles siègent plus souvent aux conseils d’administration que dans le reste de l'économie: pour les entreprises avec moins de dix employés, la part des femmes est de 22%. Pour celles comptant 50 employés et plus, cette part n'est que de 12%.

En outre, 43% des employés des PME sont des femmes et 35% d'entre elles y exercent une fonction dirigeante, selon une étude de l'Université de Saint-Gall présentée par l'usam.

Contre les quotas

Un motif important de la forte position des femmes dans les PME tient aux conditions-cadre qui offrent des possibilités de mieux concilier carrière et vie de famille, estime l'usam. Les petites entreprises ont souvent moins de difficultés à s'adapter aux situations de la vie privée.

Ce rôle essentiel dans les PME mérite beaucoup plus d'attention dans le débat concernant la promotion des femmes, jusqu'ici trop exclusivement axé sur leur situation dans les grandes entreprises, estime l'usam. Dans les PME, la situation est fort différente.

Dès lors, l'usam s'oppose à des mesures telles que les quotas féminins, jugées contre-productives, peu flexibles et finalement néfastes à l'intégration des femmes dans la vie active.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.