Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lucerne - La Banque cantonale de Lucerne fusionne sa filiale active dans la gestion de fortune, Adler & Co, avec la maison mère. La mesure, qui doit prendre effet d'ici la fin de l'année en cours, entraîne la perte de 10 à 20 emplois. Le nom Adler va disparaître.
Le nombre exact de postes devant passer à la trappe dépendra de l'ampleur des départs naturels ces prochains mois, a indiqué ce mercredi la Banque cantonale de Lucerne. La rationalisation oblige par ailleurs deux des quatre membres de la direction d'Adler & Co à partir, dont le patron Urs Kaufmann.
Disparition du nomL'intérim jusqu'à l'intégration complète de la filiale sera assuré par Leo Grüter. Ce dernier est directeur de la division gestion de fortune, gestion institutionnelle et négoce de la Banque cantonale de Lucerne. Les succursales de Bâle et Zurich agiront dorénavant sous l'enseigne "Luzerner Kantonalbank - Private Banking".
Le choix de faire disparaître le nom Adler & Co est la conséquence d'une réflexion stratégique, visant à unifier les marques et la conduite des affaires. La Banque cantonale de Lucerne était entrée dans le capital de la Banque Adler & Co en 1998, alors filiale de la Société de Banque Suisse (SBS).
Adler & Co avait alors été cédée à son management dans le sillage de la fusion de la SBS avec l'Union de Banques Suisses (UBS). La Banque cantonale de Lucerne table pour cette année sur un bénéfice comparable à celui dégagé l'an passé, qui s'était élevé à 140,7 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS