Navigation

La BCN poursuivie en justice aux Etats-Unis

Ce contenu a été publié le 17 juillet 2014 - 18:35
(Keystone-ATS)

La Banque cantonale neuchâteloise (BCN) fait l'objet d'une plainte aux Etats-Unis. Une firme américaine estime qu'elle a nui à son image et lui a fait perdre des contrats. Elle réclame plus de 200 millions de dollars de dommages-intérêts et 500 millions de dommages-intérêts punitifs.

Début mars, deux employés de la BCN alertent les autorités suisses. Ils disent suspecter de fraude leur cliente Swiss Water Tech, bras helvétique de la société floridienne Eurosport Active World Corporation, comme l'a révélé "L'Hebdo" jeudi.

Le Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent délègue le dossier au Ministère public neuchâtelois. Le 25 mars au petit matin, des policiers débarquent au domicile neuchâtelois du couple d'associés qui dirigent ces sociétés.

Ils les ont interrogés pendant plus de dix heures, selon la plainte déposée auprès d'un tribunal de Miami, document que l'ats s'est procuré. Après la perquisition, le Ministère public a enquêté auprès des investisseurs de Eurosport Active World Corporation.

"Comme une traînée de poudre"

Du coup, les soupçons se sont répandus "comme une traînée de poudre" et ont porté atteinte à la réputation de la société, déplore cette dernière. Des investisseurs ont voulu retirer leurs billes et des clients ont annulé des contrats.

En particulier, l'entreprise active dans la purification d'eau a vu s'échapper un contrat à plus de 200 millions de dollars au Nigeria avec le groupe Action Cement International. Elle affirme avoir aussi loupé un projet pilote à 5 millions de dollars en ville de Neuchâtel.

Tout cela pour une enquête qui a fini en queue de poisson: la procédure neuchâteloise est close et aucune plainte n'est retenue.

Augmentation pour la banque

La BCN relève de son côté que "n’importe qui peut introduire une action en justice pour n’importe quel motif. Ensuite c’est au tribunal de décider si la plainte est recevable ou non".

Par ailleurs, la BCN a légèrement accru son bénéfice dans les 6 premiers mois de 2014. Au total, son résultat net a augmenté de 1,1% à 21,2 millions de francs.

Le bénéfice brut a en revanche diminué de 2,1 % à 33,1 millions de francs, a indiqué la banque. Le résultat intermédiaire, qu'elle considère comme le véritable indicateur de sa performance, a aussi reflué.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.