La Banque nationale suisse (BNS) a enregistré une perte de 6,8 milliards de francs au premier trimestre 2018, contre 7,9 milliards de profits à la même période voici un an. En cause, l'évolution des devises.

Les positions en monnaies étrangères ont généré, au total, une perte de 7 milliards de francs, annonce jeudi la BNS. Ici, un débours de 3,9 milliards de francs a été enregistré sur les titres porteurs d’intérêts et les instruments sur taux d’intérêt.

Les turbulences boursières ont en outre entraîné une perte de 3,3 milliards de francs sur les titres de participation et les instruments de participation. Les pertes de change ont quant à elles totalisé 2,8 milliards. Le stock d’or, stable, a accusé une moins-value de 0,2 milliard.

Le résultat dépend de l’évolution sur les marchés de l’or, des changes et des capitaux, où de fortes fluctuations sont la règle, rappelle l'institution monétaire. On peut donc difficilement tirer des déductions quant au résultat sur l'ensemble de l'exercice.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.