Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - La Bourse de New York a fini en baisse ce vendredi au cours d'une séance écourtée peu animée, succombant aux inquiétudes sur la crise des dettes publiques en Europe: le Dow Jones a perdu 0,85% et le Nasdaq 0,34%.
Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a cédé 95,28 points à 11'092,00 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 8,56 points à 2534,56 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 de son côté a reculé de 0,75% (8,95 points) à 1.189,40 points.
Les indices sont restés bloqués dans le rouge, alors que "le spectre de la dette publique européenne refuse de s'éloigner", a constaté Joseph Hargett, de Schaeffer's Investment Research.
A l'image des places financières d'outre-Atlantique, Wall Street s'inquiète d'une éventuelle contagion de la crise budgétaire qui a valu à l'Irlande d'accepter une aide financière internationale en début de semaine. Les investisseurs voyaient désormais le Portugal, mais aussi l'Espagne, comme les suivants sur une liste entamée avec la Grèce.
Autre source d'inquiétude, les investisseurs surveillaient la situation dans la péninsule coréenne.
La Corée du Nord a apparemment procédé vendredi à un exercice de tirs d'artillerie en mer Jaune, après avoir affirmé que les prochaines manoeuvres navales communes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud dans la zone plaçaient la péninsule coréenne "au bord de la guerre".
"Toutefois, les volumes d'échanges sont peu étoffés au cours de la séance écourtée pour cause de fête aux Etats-Unis, ce qui peut exacerber le mouvement à la baisse", ont noté les analystes de Charles Schwab.
Après être resté fermé jeudi pour Thankgsving, le marché n'a ouvert que pour une séance écourtée de trois heures.
La pression s'est donc maintenue tout au long de la séance "malgré le début apparemment solide de la saison des achats de fin d'année alors que les consommateurs américains semblent sortir en force pour le +Black Friday+", a observé l'équipe de Charles Schwab.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS