La Bourse de Tokyo a terminé dans le rouge vendredi alors que le yen, valeur-refuge, s'est renforcé après des rumeurs de nouveau limogeage au sein de l'administration américaine Trump, quelques jours après le renvoi du chef de la diplomatie.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,58% (-127,44 points) à 21'676,51 points, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a reculé de 0,4% (-6,97 points) à 1736,63 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Nikkei a cependant gagné 0,97%, et le Topix 1,23%.

Sur le volet des changes, le yen s'est affermi au fil de la séance, un mouvement défavorable aux titres des sociétés exportatrices japonaises: le billet vert valait ainsi 105,87 yens au moment de la clôture, contre 106,30 yens en début de matinée et 105,95 yens jeudi à la clôture. L'euro a de son côté fléchi à 130,36 yens, contre 131,09 yens la veille.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.