Toute l'actu en bref

La prudence l'a emporté jeudi à la Bourse de Tokyo, le Nikkei terminant sur un recul symbolique de 0,01% (archives).

KEYSTONE/AP/SHIZUO KAMBAYASHI

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a fini quasi inchangée jeudi, prudente à l'approche de l'élection présidentielle française. Après avoir évolué en hausse toute la journée, elle a abandonné dans la dernière demi-heure d'échanges les gains engrangés en début de séance.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,01% (-1,71 point) à 18'430,49 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part grignoté 0,09% (+1,39 point) à 1472,81 points.

Sur le volet des changes, le dollar est remonté à 108,90 yens, contre 108,67 yens mercredi à la fermeture de la place tokyoïte. Même mouvement ascendant pour l'euro qui valait autour de 116,95 yens, contre 116,48 yens la veille.

Un rebond technique avait salué en début de journée la stabilisation du yen après la forte hausse des derniers jours, ainsi que les chiffres mensuels du commerce extérieur japonais, qui montrent une hausse de 12% sur un an, nettement supérieure aux attentes, des exportations en mars.

La prudence a ensuite repris le dessus et plusieurs investisseurs expliquent que le marché nippon devrait continuer d'évoluer dans une fourchette étroite en raison des tensions en Corée et de l'incertitude politique en Europe.

ATS

 Toute l'actu en bref