Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo, où les échanges ont repris jeudi après trois jours fériés, a clôturé en net repli. Elle s'est trouvée fébrile en raison des déboires de Volkswagen et des inquiétudes sur la conjoncture mondiale.

L'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a chuté de 2,76% (-498,38 points) à 17'571,83 points, dans le sillage des places étrangères. Celles-ci ont globalement connu un début de semaine difficile.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a lâché pour sa part 2,42% (-35,41 points). Il a atteint 14'26,97 points.

Repli pour le secteur automobile

Du côté des changes, le dollar oscillait autour de 119,95 yens, plus haut que vendredi à la clôture mais en retrait par rapport aux premières heures de la matinée. L'euro lui reculait de plus de deux yens, à 134,15 yens.

Les valeurs automobiles, Mazda en tête, ont toutes fini sur une note négative. Le scandale des moteurs diesel truqués qui ébranle le groupe allemand Volkswagen est passé par là.

ATS