Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a clôturé en légère hausse lundi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a ouvert la semaine en dents de scie. L'indice des valeurs vedettes SMI a finalement clôturé en légère hausse de 0,08% à 9000,89 points.

La Bourse suisse a terminé sur une note peu changée lundi. Le SMI a fini tout juste en dessus des 9000 points. En l'absence d'informations tant économiques que d'entreprises, la séance s'est déroulée dans le calme. Parmi les valeurs vedettes, Sika a poursuivi sur sa lancée d'avant le week-end, dans la foulée d'un accord presque inespéré avec Saint-Gobain et les héritiers des fondateurs.

A New York, Wall Street évoluait dans le vert en début de séance, encouragée par une avancée positive dans les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Lundi, "les tensions commerciales restent à l'esprit des investisseurs mais les commentaires et les développements sur le front des relations entre les Etats-Unis et la Chine semblent alimenter un optimisme prudent", ont souligné les analystes de Charles Schwab.

Le SMI a fini en hausse de 0,08% à 9000,89 points, avec un plus haut à 9025,88 points et un plus bas à 8991,33. Le SLI a cédé 0,17% à 1489,65 points et le SPI a gagné 0,03% à 10'725,91 points. Sur les trente valeurs vedettes, dix ont progressé et vingt reculé.

Sika (+1,5%) a encore pris de l'embonpoint après un gain de 8,3% vendredi. Le groupe zougois avait alors profité de l'annonce d'un accord avec Saint-Gobain mettant fin au litige opposant les deux groupes depuis près de trois ans et demi sur la prise de contrôle du premier par le second.

Derrière Sika, Richemont et Roche (chacun +1,2%) complètent le podium. Swatch a perdu 0,1%.

Nestlé à la baisse

Pour Novartis (+0,9%), Jefferies a relevé l'objectif de cours et confirmé "buy". L'analyste anticipe une nouvelle phase de croissance du bénéfice par action. Le troisième poids lourds, Nestlé (-0,4%) a freiné l'indice.

Dans le camp des perdants, Partners Group (-1,8% ou 14,00 francs) a fini lanterne rouge, suivi par Credit Suisse (-1,3%) et Dufry (-1,1%). Julius Baer a gagné 0,1% et UBS perdu 0,9%.

Sur le marché élargi, Meyer Burger (+1,0%) a annoncé le transfert de sa division Energy Systems dans une nouvelle entité, 3S Solar Plus, qui sera vendue à Patrick Hofer-Noser.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS