Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Bourse suisse poursuit sa tendance positive

La Bourse suisse a terminé à nouveau dans le vert mardi. A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) affichait une progression de 0,24% par rapport à la veille pour s'établir à 8761,68 points.

Le SLI a gagné 0,80% à 1294,46 points et l'indice élargi SPI 0,38% à 8942,61 points. Sur les trente blue chips, 25 ont progressé, trois reculé et deux sont restés inchangés.

Après une phase de faiblesse en début de séance, le SMI s'est établi dans la zone positive, grâce surtout aux valeurs cycliques. Par la suite, le négoce a manqué d'impulsion avant que l'indice n'inscrive un plus haut du jour peu après l'ouverture de Wall Street, pour fléchir à nouveau par la suite, à cause notamment des poids lourds pharmaceutiques.

Après le rallye de reprise de la veille suscité par les espoirs de voir la Réserve fédérale américaine (Fed) retarder longtemps encore la hausse du taux directeur, le marché n'a pas trouvé d'orientation claire mardi.

Craintes pour l'économie mondiale

Il semble cependant toujours acquis que le taux de la Fed remontera un jour ou l'autre, ce qui protège en partie contre une baisse des actions. Toutefois, les données macroéconomiques décevantes de ces derniers temps aux Etats-Unis font craindre pour l'économie mondiale et laissent apparaître un certain risque de baisse pour les marchés des actions.

En tête des gagnants, on trouve la volatile Transocean (+8,2%). Lundi déjà, le titre, qui dépend fortement du prix du pétrole, avait profité de la hausse de ce dernier pour monter de plus de 10%. Derrière Transocean, Aryzta a gagné 5%. A noter que, depuis le début de l'année, ces deux titres sont de ceux qui affichent les plus mauvaises performances. On peut donc parler aussi d'achats d'opportunité, selon un courtier.

Luxe recherché

Recherchées la veille, les valeurs du luxe Swatch Group (+2,8%) et Richemont (+2,7%) ont encore gagné du terrain, poursuivant la reprise entamée ces dernières séances. D'autres cycliques comme Lonza, Clariant, Sika, SGS et LafargeHolcim ont toutes gagnés en partie nettement plus de 1%. Aux financières, Julius Baer (+2,1%) a fait la meilleure performance.

Parmi les valeurs pharmaceutiques, Actelion a gagné 1,5%. Le titre a sous-performé le marché au 3e trimestre et il s'est éloigné de près de 15% de son plus haut historique de juillet dernier. Il suscite à nouveau l'intérêt des investisseurs. Les deux poids lourds Novartis (-0,8%) et Roche (-0,2%) ont pesé sur l'indice.

Syngenta (-1%) a pris la lanterne rouge, souffrant probablement de la marche des affaires de son concurrent américain DuPont, qui a abaissé ses prévisions de bénéfice annuel en raison de la fermeté du dollar dans les pays émergents.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.