Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Comme la veille, la Bourse suisse a terminé la séance de mardi sur une note quasi stable. L'indice Swiss Market Index (SMI) regroupant ses valeurs vedettes a clôturé sur une perte marginale de 0,01% à 8935,50 points.

Le SLI a cédé 0,05% à 1343,63 points et le SPI a gagné 0,03% à 9148,43 points. Sur les trente blue chips, huit ont reculé, 21 monté et un est resté inchangé.

A l'instar des autres principales Bourses européennes, le marché suisse a réduit ses pertes de matinée et début d'après-midi sur la fin, avec l'ouverture positive de Wall Street. Le recul du secteur bancaire a cependant pesé sur le marché, recul lui-même dû à la forte baisse de l'action UBS, plombée par des résultats trimestriels décevants.

Les hésitations du jour n'ont rien de surprenant, selon des observateurs. Depuis fin septembre, le SMI n'a en effet plus ou moins fait que monter. L'air commence à se faire rare, a commenté un analyste. On est également déjà dans l'attente, vendredi, des chiffres officiels de l'emploi en octobre aux Etats-Unis.

Les données pourraient fournir des indications sur le moment de la hausse du taux directeur de la Réserve fédérale américaine, cette année encore ou l'an prochain seulement.

UBS (-4,3%) a tenu la lanterne rouge durant toute la séance, responsable à elle seule de près de trois quarts de la baisse du SMI. La banque a publié ses résultats trimestriels et simultanément annoncé des changements à la direction.

Derrière UBS, CS a cédé 1,9%, alors que Julius Bär résistait mieux et n'a perdu que 0,2%. La banque privée zurichoise a annoncé l'acquisition du genevois Fransad Gestion.

Sonova a abandonné 1,0%. Actelion a reculé de 0,9%. Les trois poids lourds Novartis (-0,2%), Roche (+0,6%) et Nestlé (+0,4%) ont terminé diversement, les deux derniers soutenant l'indice sur la fin.

La volatile Transocean (+5,1%) a fini en tête des gagnants, tout comme la veille. La semaine passée, les actionnaires ont accepté l'assainissement financier de l'entreprise et le titre retrouve les faveurs des investisseurs, selon des commentateurs.

Les autres gagnants sont Givaudan (+1,5%), Richemont (+1,4%) et Swatch (+1,2%).

Sur le marché élargi, plusieurs entreprises ont publié des chiffres. Dufry (+5,9%) a fait état d'un chiffre d'affaires sur neuf mois supérieur aux attentes des analystes. Starrag a gagné 0,9%, Burckhardt Compression 0,7%. A l'inverse, les chiffres de Tornos (-2,5%) et Looser (-1,0%) n'ont pas suscité l'enthousiasme.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS