Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sur les trente valeurs vedettes de la Bourse suisse, trois seulement ont clôturé dans le vert mercredi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé sur une note nettement négative mercredi. Le SMI, qui avait plongé sous les 8700 points sur le coup des 16h00, a cependant fini assez largement en dessus de son plus bas du jour.

La saison des trimestriels a retenu l'attention des investisseurs avec, pour les blue chips, les chiffres de Credit Suisse et Clariant. Le SMI a fini en recul de 0,64% à 8740,96 points, avec un plus bas à 8690,66 et un plus haut à 8795,87. Le SLI a abandonné 0,86% à 1445,45 points et le SPI 0,67% à 10'350,30 points. Sur les trente valeurs vedettes, trois seulement ont clôturé dans le vert.

Credit Suisse (+3,6%) a fait la course en tête durant toute la séance. La banque aux deux voiles a dépassé les attentes à tous les niveaux au premier trimestre, avec un bénéfice supérieur aux prévisions les plus optimistes. Dans son commentaire, Baader Helvea a estimé que la banque devrait enfin tirer les bénéfices de la restructuration cette année. Morgan Stanley a salué la "très forte" collecte d'argent frais dans la gestion de fortune.

Les deux autres banques du SMI n'ont pas suivi: Julius Baer a perdu 1,1% et UBS 1,5%. Pour cette dernière, après les résultats trimestriels de lundi, trois analystes ont abaissé l'objectif de cours avec des recommandations variant de "underweight" à "buy".

Si UBS a profité au 1er trimestre de l'évolution positive des marchés des actions et a augmenté les recettes dans la banque d'investissement, la gestion de fortune n'a en revanche pas évolué comme prévu et le négoce des devises a également déçu, a notamment commenté l'analyste d'Exane BNP.

Clariant déçoit

Vifor (+2,8%) et Richemont (+0,1%) tiennent compagnie à Credit Suisse sur le podium des gagnants. JPMorgan a entamé la couverture de l'action Vifor à "overweight" et objectif 170 francs: le titre offre le plus gros potentiel de croissance dans le secteur européen des spécialités pharma, a notamment relevé l'analyste.

Deuxième entreprise à avoir dévoilé sa performance au premier trimestre, Clariant (-7,4%) a terminé lanterne rouge. Le chimiste a déçu au niveau de la rentabilité alors qu'il a profité d'une solide croissance des volumes. Les analystes ont reconnu que le récent relèvement du consensus avait placé la barre bien haut pour Clariant, entraînant une escalade du cours.

Derrière Clariant, Adecco (-3,6% ou 2,42 francs) était traité hors dividende de 2,50 francs. ABB (-2,9%) Sika et Lonza (chacun -2,2%) ont également égaré plus de 2%.

Bell en hausse après une acquisition

Dans le camp des poids lourds, Novartis (-0,7%) a annoncé le lancement d'une nouvelle application destinée à permettre à des patients de participer à des études cliniques en ophtalmologie depuis leur domicile. Roche (-0,7%), qui publiera ses partiels jeudi, et Nestlé (-0,2%) ont aussi perdu des plumes.

A l'instar de Roche, Schindler (-1,0%) dévoilera aussi ses résultats trimestriels jeudi.

Sur le marché élargi, Bell (-1,0%) a acquis le spécialiste des fruits et légumes prêts à consommer Sylvain & Co pour un montant non dévoilé. Rapid Nutrition (+27,8% à 23 centimes d'euro) a annoncé qu'il ne décotait finalement pas ses titres de la Bourse suisse à fin avril. Vetropack (-2,4% ou 50 francs) est traité hors dividende de 45 francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS