Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'attentat à Londres a pesé sur la Bourse suisse vendredi (archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé la semaine dans le rouge. L'indice des valeurs vedettes SMI a clôturé vendredi en baisse de 0,49% à 9026,73 points.

La Bourse suisse a été impactée par le nouveau tir de missile nord-coréen qui a survolé le Japon et l'annonce d'une explosion qui a fait plusieurs blessés dans une station de métro de Londres. Le SMI s'est rapproché à moins de deux points de la barre des 9000 points, qu'il avait laissée assez loin derrière lui la veille, mais le support a tenu bon.

A Wall Street, les indices évoluaient sans direction en début de séance, après avoir fini la veille en ordre dispersé. Les investisseurs "n'ont pas l'air de vraiment prêter attention" au nouveau tir de missile lancé par Pyongyang ou à l'attentat dans le métro de Londres, a estimé Patrick O'Hare de Briefing. Le marché réagissait également avec modération à une série d'indicateurs américains sans éclat.

Le SMI a vécu durant la séance un plus bas à 9001,88 points et un plus haut à 9057,60. Sur la semaine, l'indice phare de SIX a toutefois gagné 1,3%. Le SLI a fini vendredi en baisse de 0,52% à 1448,06 points et le SPI de 0,49% à 10'306,40 points. Sur les trente valeurs vedettes, 25 ont reculé et cinq avancé.

Adaptation des indices

Après la clôture, SIX a adapté ses indices, avec effet au lundi: le SMI n'a pas subi de changement, alors qu'au SLI, Logitech a pris la place de Lindt&Sprüngli.

Si la composition du SMI ne change pas, SIX a procédé à des changements du cadre réglementaire. La pondération des titres les plus importants au sein de l'indice sera désormais plafonnée à 18%. Sont concernés par ces changements les poids lourds Nestlé et Novartis.

Selon les statistiques de SIX publiées à fin 2016, Nestlé constituait 22,7% de l'indice et Novartis 19,3%. Le poids de Roche était de 16,9%. Au SLI, une réglementation similaire existe déjà: un titre ne peut pas dépasser 9% de l'indice.

Roche (-0,3%) a fait mieux que le marché. L'Agence américaine du médicament (FDA) a approuvé jeudi un premier biosimilaire pour l'Avastin, un moteur de ventes traditionnel du laboratoire rhénan. Novartis (-0,8%) et Nestlé (-0,3%) ont aussi reculé.

Credit Suisse recule

Aux bancaires, Credit Suisse a cédé 0,6% après l'annonce en matinée d'un nouvel accord financier aux Etats-Unis lié à la crise des subprimes (RMBS) de 2007 aux Etats-Unis. Le numéro deux bancaire helvétique prévoit ainsi une charge supplémentaire de 79,5 millions de dollars au 3e trimestre. UBS (-0,4%) et Julius Baer (-0,1%) ont aussi perdu du terrain.

Goldman Sachs a relevé l'objectif de cours de SGS (-1,2%) et d'Adecco (-0,6%). L'analyste du géant bancaire américain souligne le potentiel du segment européen des services commerciaux pour les deux sociétés.

Les gagnants sont les valeurs du luxe Richemont (+0,9%) et Swatch (+0,7%), ainsi que Sika (+0,4%), Lonza (+0,3%) et LafargeHolcim (+0,2%).

Sur le marché élargi, Santhera a dégringolé (-45,8%) dans de très gros volumes. La société pharmaceutique bâloise a essuyé un avis défavorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) sur une extension d'indication pour le Raxone au traitement de la myopathie de Duchenne (DMD). Un recours contre cette décision - qui concerne le seul produit commercialisé de Santhera - est annoncé.

Sulzer (-1,5%) a racheté l'allemand Transcodent, un fabricant d'instruments utilisés dans les soins dentaires. La société est active à l'étranger et table sur un chiffre d'affaires de 17 millions d'euros en 2017.

Aevis Victoria (+2,3%) a publié une performance semestrielle marquée par une forte progression du bénéfice net. Le groupe fribourgeois a profité d'apports exceptionnels résultant de la cession de ses participations dans diverses activités et promet d'en faire bénéficier ses actionnaires.

Myriad (-6,9%) a officialisé la veille au soir sa volonté de se retirer de la Bourse suisse

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS