Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse est fragilisée par les craintes venues des Etats-Unis (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La Bourse suisse a démarré la semaine dans le rouge. L'indice vedette SMI a clôturé lundi sur une baisse de 0,80% à 8811,33 points.

Le SLI a perdu 0,76% à 1449,57 points et l'indice élargi SPI 0,70% à 10'275,11 points. Sur les 30 principales capitalisations, 25 ont reculé et quatre ont progressé. SGS a opté pour le statu quo.

La timide reprise enregistrée juste avant l'ouverture de Wall Street n'a pas tenu sur la durée. La place new-yorkaise évoluait dans le rouge vif, dans l'attente de la Réserve fédérale américaine (Fed) et en raison des craintes de guerre commerciale lancée par les Etats-Unis.

Trois facteurs principaux incitent au pessimisme outre-Atlantique, selon Mirabaud Securities. La réunion du comité de politique monétaire de la Fed - la première depuis l'entrée en fonction du nouveau président Jerome Powell - retiendra l'attention mardi et mercredi. La majorité des experts s'attend à l'annonce d'une hausse des taux directeurs.

Risque de guerre commerciale

Le risque d'une guerre commerciale entre les Etats-Unis et certains importants partenaires commerciaux, ainsi que les départs à répétition à la Maison Blanche pèsent également sur l'ambiance.

Pour IG Market, l'éventualité d'une guerre commerciale avec les Etats-Unis a dominé la semaine passée et cela ne devrait pas changer beaucoup cette semaine, surtout si le président Donald Trump jette encore de l'huile sur le feu avec ses déclarations.

Swatch Group (+2,2%) a largement terminé en tête, suivi par Partners Group (+1,2%) et Aryzta (+0,7%). Le spécialiste zougois du capital-investissement Partners Group publiera ses résultats annuels mardi et, avant cela, Kepler Cheuvreux a relevé l'objectif de cours. L'analyste a notamment relevé ses attentes de recettes et de bénéfice net jusqu'en 2019.

Swatch Group en tête

Morgan Stanley a relevé la recommandation de l'action Swatch Group et a augmenté l'objectif de cours, tout comme celui du titre Richemont (+0,9%). Le luxe sera à l'honneur dès jeudi à Baselworld. Sonova (-1,9%), UBS (-1,7%) et Credit Suisse (-1,6%) ont clôturé à l'autre bout du classement.

Credit Suisse doit renouer avec les bénéfices après avoir achevé d'ici à la fin de l'année son processus de restructuration, a affirmé le directeur général de la banque, Tidjane Thiam, dans une interview à la chaîne CNBC.

Troisième valeur bancaire cotée au SMI, Julius Baer s'est étiolé de 1,2%. Les poids lourds Nestlé et Novartis (-0,8% chacun) ont tiré l'indice vers le bas. Le troisième larron Roche (-0,3%) a fait un peu mieux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS