Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la Bourse suisse, le SMI a terminé proche de l'équilibre lundi (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a démarré la semaine sur une note positive, après avoir connu des hauts et des bas durant la séance. Le Swiss Market Index (SMI), l'indice regroupant ses valeurs vedettes, a terminé lundi en hausse de 0,11%, à 8883,78 points.

Après un début négatif, le SMI a rapidement repris du terrain et il a évolué dans le vert une bonne partie de la séance, avec un plus haut à 8934,73 points et un plus bas à 8856,61 points. Le SLI a gagné 0,11% à 1417,92 points et le SPI 0,09% à 10'132,53 points. Sur les trente valeurs vedettes, 22 ont progressé et huit ont reculé.

Le front des nouvelles d'entreprises et économique est resté calme. La saison des semestriels continuera dès mardi et les investisseurs se focaliseront aussi sur le symposium jeudi de Jackson Hole aux Etats-Unis, réunion des principaux responsables des grandes banques centrales.

La nominative Lindt (+3,4%) a tenu le premier rang des gagnants toute la séance, bénéficiant d'une augmentation d'objectif de cours et de recommandation par UBS. La volatile Aryzta (+2,0%) et Geberit (+1,2%) complètent le trio de tête. Swisscom (+1,0%), Sika (+0,8%) ont aussi eu le vent en poupe, sans information spécifique.

Adecco (+0,1%) avait d'abord profité d'un relèvement d'objectif de cours par Goldman Sachs mais n'a pas échappé à la tendance sur la fin. Dans le camp des poids lourds, Roche a cédé 0,4%, alors que Nestlé (+0,6%) et Novartis (+0,2%) ont gagné du terrain.

Les plus gros perdants du jour sont les bancaires Credit Suisse (-0,8%) et UBS (-0,7%). Selon le "Wall Street Journal", trois fonds de pensions américains ont porté plainte contre six grands groupes bancaires, dont les deux établissements de la Paradeplatz, les accusant d'entente sur le marché du crédit. Julius Bär a gagné 0,1%.

Le conglomérat chinois HNA Group a finalisé une prise de participation de 20,92% dans le spécialiste des boutiques hors taxes Dufry (-0,8%). Sur le marché élargi, Metall Zug (-1,4%) a vu son bénéfice semestriel dopé par le résultat financier.

Vontobel (-0,2%) a racheté le portefeuille gestion de fortune Europe de l'Est de la banque privée Notenstein La Roche, propriété de Raiffeisen. Parmi les baisses notables, on relève Myriad et Perrot Duval (-5,0%), qui publiera ses résultats annuels détaillés jeudi.

Wisekey a gagné 1,9%: le spécialiste genevois de la sécurité informatique veut concrétiser son ambition d'entrer à la Bourse de New York au deuxième trimestre 2018, a déclaré son patron Carlos Moreira dans la presse dominicale.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS