Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La cheffe de file de l'AfD quitte Bienne

Alice Weidel, figure de proue du parti d'extrême droite allemand AfD, a quitté sa résidence en Suisse (archives).

KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN

(sda-ats)

Alice Weidel a quitté sa résidence à Bienne. Le fait que la co-présidente du groupe parlementaire du parti d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD) au Bundestag vive en Suisse avait provoqué une certaine irritation en Allemagne.

En tant qu'élue au Bundestag, Mme Weidel, qui élève deux enfants avec sa partenaire, a été accusée de ne pas avoir sa résidence principale en Allemagne. La dirigeante de l'AfD a toujours souligné qu'elle était domiciliée en Allemagne. Elle essaie toutefois de passer du temps avec sa famille. Sa partenaire vit et travaille en Suisse.

Daniel Tapp, porte-parole de Mme Weidel, a confirmé vendredi dans la Süddeutsche Zeitung et le Tages-Anzeiger que la jeune femme de 39 ans avait quitté son appartement de Bienne. Mme Weidel est domiciliée à Überlingen, sur la rive allemande du lac de Constance et vit à Berlin durant les semaines de sessions du Parlement, a précisé M. Tapp.

Alice Weidel et l'AfD sont sous pression depuis la mi-novembre en raison de dons importants provenant de Suisse. La branche locale de l'AfD est soupçonnée d'avoir reçu d'une entreprise basée à Zurich un total 145'000 francs suisses entre juillet et septembre 2017, juste avant les élections législatives fédérales qui ont permis au parti d'extrême droite de faire son entrée au Parlement.

Le parquet de Constance a ouvert une enquête sur cette affaire. La loi allemande interdit aux partis politiques de recevoir des dons provenant de pays n'appartenant pas à l'Union européenne.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.