Navigation

La cheffe des démocrates au Congrès américain réélue malgré une fronde

Nancy Pelosi doit désormais remporter le vote en séance plénière le 3 janvier, lorsque les 435 nouveaux élus, républicains et démocrates, de la Chambre éliront leur "Speaker", troisième personnage le plus important de la politique américaine après le président et le vice-président. KEYSTONE/AP/CAROLYN KASTER sda-ats
Ce contenu a été publié le 28 novembre 2018 - 21:29
(Keystone-ATS)

La cheffe des démocrates au Congrès américain, Nancy Pelosi, est parvenue mercredi à surmonter une fronde interne pour être réélue à ce poste par son groupe parlementaire. Voie royale pour reprendre en janvier les puissantes commandes de la Chambre des représentants.

"Je suis fière d'avoir été nommée de nouveau par le groupe démocrate de la Chambre pour être 'Speaker'" ou présidente de la chambre basse, a déclaré l'élue de 78 ans. Les élus démocrates ont voté à bulletins secrets mercredi.

Nancy Pelosi doit désormais remporter le vote en séance plénière le 3 janvier, lorsque les 435 nouveaux élus, républicains et démocrates, de la Chambre éliront leur "Speaker", troisième personnage le plus important de la politique américaine après le président et le vice-président. Les démocrates détiendront une confortable majorité à la Chambre, à la rentrée parlementaire en janvier, avec plus de 230 sièges sur 435.

L'autorité de Nancy Pelosi a été remise en question par une vingtaine de frondeurs, dont plusieurs nouveaux jeunes élus le 6 novembre dans la nouvelle promotion de démocrates qui compte un nombre record de femmes et de membres issus de minorités.

Certains appelaient au renouveau à leur tête pour refléter cette nouvelle ère, alors que Nancy Pelosi avait déjà occupé le perchoir entre 2007 et 2010, devenant à l'époque la première femme "Speaker" de l'histoire américaine. Mais la députée de Californie, vétéran de la politique américaine réputée pour son talent de meneuse et de stratège, a su jusqu'ici naviguer en eaux troubles.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.