Navigation

La Chine élargit la marge de fluctuation journalière du yuan à 2%

Ce contenu a été publié le 15 mars 2014 - 18:04
(Keystone-ATS)

La Chine va élargir la marge de fluctuation journalière du yuan par rapport au dollar à 2% contre 1% actuellement, a annoncé samedi la banque centrale chinoise. Par ce geste, elle souligne les efforts pour desserrer l'emprise de Pékin sur la monnaie chinoise, dont le gouvernement tient en bride le cours.

Cette modification prendra effet lundi, selon un communiqué de la Bank of China, la banque centrale de Chine, publié sur son site Internet. Le taux de change du yuan pourra ainsi monter ou descendre de 2% par rapport à un niveau médian ajusté chaque jour.

Cette décision fait suite à une déclaration de la banque centrale le mois dernier qui avait indiqué être à la recherche d'une "expansion ordonnée" de la marge de fluctuation du yuan. Pékin avait déjà élargi de 0,5% à 1% la marge de fluctuation du yuan en avril 2012

Tendance inversée

Le parti communiste chinois, soucieux de prévenir des flux de liquidités incontrôlées, encadre étroitement les fluctuations de la monnaie chinoise, le yuan (également nommé renminbi ou RMB), la considérant comme un de ses outils clés pour contrôler l'économie. La monnaie chinoise est ainsi condamnée à évoluer au sein d'une fourchette déterminée par la banque centrale (PBOC).

En élargissant la marge de fluctuation du yuan, les autorités chinoises "doivent penser que l'économie est dans une position assez forte pour procéder à un ajustement et à d'autres réformes", a indiqué Paul Mackel, de HSBC Holdings, à Dow Jones Newswires.

Tout au long de 2013, le yuan s'est fortement apprécié face au dollar, mais la tendance s'est inversée le mois dernier, le cours du yuan chutant de près de 1% par rapport au dollar. Cette dépréciation est généralement considérée comme un mouvement délibéré de la banque centrale pour contrer les actions de certains fonds spéculatifs.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.