Pour la première fois depuis 30 ans, les principaux chefs-d'oeuvre de la Collection de la Fondation Gottfried Keller sont réunis dans le cadre de deux expositions à Zurich et à Lugano. Il s'agit de l'une des plus grandes collections d’art suisse.

Les pièces seront présentées au Musée national de Zurich du 14 février au 22 avril et au Musée d'art de la Suisse italienne de Lugano du 24 mars au 28 juillet, ont communiqué mercredi les deux institutions.

L'exposition zurichoise retrace l'histoire de la fondation et met en avant la diversité de sa collection, en présentant des objets précieux, tels que le buste reliquaire de saint Pierre datant du 14e siècle ou le psautier du couvent de dominicaines de Sankt Katharinental de 1312. Ce dernier, richement orné d'enluminures, compte parmi les oeuvres gothiques les plus importantes de Suisse.

Hodler, Giacometti, Segantini

A Lugano, ce sont les étapes clés de l'histoire de l'art helvétique des deux derniers siècles qui sont reconstituées. Les visiteurs pourront notamment admirer des oeuvres d'Hodler et de Giacometti. Le célèbre triptyque "Devenir – Être – Disparaître" de Giovanni Segantini sera montré pour la deuxième fois en près de cent ans en dehors de St-Moritz (GR).

La Fondation Gottfried Keller a été créée en 1890 par Lydia Welti-Escher, unique héritière du politicien et entrepreneur Alfred Escher. Elle a légué une grande partie de sa fortune à la Confédération, avec une condition: que les bénéfices servent à l'achat d'oeuvres d'art suisses. Depuis, la fondation en a acquis 6500. Près de 70 musées et 30 institutions dans 23 cantons en abritent.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Comment votent les Suisses de l'étranger?

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

Comment votent les Suisses de l'étranger? Participez â l'enquête de la SSR !

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.