Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le projet de fusion entre l'ats et Keystone a été présenté le 30 octobre 2017 lors d'une conférence de presse à Zurich. De gauche à droite: Jann Jenatsch, CEO de Keystone, Hans Heinrich Coninx, président de l'ats et Markus Schwab, CEO de l'ats.

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

(sda-ats)

L'Agence télégraphique suisse (ats) et l'agence photographique KEYSTONE peuvent fusionner. La commission de la concurrence (Comco) a donné son feu vert "sans réserves" à ce rapprochement qui intervient à titre rétroactif au 1er janvier 2018.

Le gendarme de la concurrence en Suisse ne voit pas de risques à cette opération annoncée le 30 octobre dernier. La fusion peut ainsi être mise en oeuvre comme prévu, indique la Comco dans une décision datée du 22 février, et rendue publique lundi.

L'examen préliminaire n'a pas mis en évidence d'éléments indiquant que le rapprochement pouvait conduire à une position dominante ou au renforcement d'une telle position, selon la Comco. Les conditions ne sont ainsi pas réunies pour un examen détaillé de l'opération.

Avec ce mariage, l'entreprise ne gagne pas des parts de marché. Du point de vue des clients, l'opération offre plutôt un élargissement complémentaire de la palette des produits, relève la Comco.

APA plus grand actionnaire

Les deux agences se réunissent pour former l'entreprise multimédia KEYSTONE-ATS, à même de fournir textes, photos, vidéos et infographies. Partenaire technologique depuis dix ans de l'ats, l'Austria Presse Agentur (APA) sera le plus grand actionnaire unique, avec 30% des parts de la nouvelle société.

Sur ce point, la Comco note qu'une convention d'actionnaires a été passée entre l'APA et certains actionnaires, sans que l'un des propriétaires puisse prendre à lui seul le contrôle de la nouvelle société.

La fusion intervient via un échange de participations. Actuellement, Keystone est détenue à parts égales (50%) par l’ats et APA. Cette dernière transfère ses 50% dans la nouvelle société, et reçoit en échange 30% des actions de KEYSTONE-ATS. Celle-ci atteindra un chiffre d'affaires de 50 millions de francs, et emploiera environ 300 personnes.

La direction sera composée du directeur général Markus Schwab, de Jann Jenatsch (responsable des contenus), de Rainer Kupper (marketing) et Daniel Mathys (finances).

Le conseil d’administration sera formé des neuf membres actuels de l’organe de surveillance de l’ats, auxquels s’ajouteront deux nouveaux membres en provenance de l’APA: le président de la direction Clemens Pig ainsi que la directrice Karin Thiller. La présidence continuera à être assurée par Hans Heinrich Coninx.

Restructuration à l'ats

Une restructuration a été récemment annoncée à l'ats, prévoyant la suppression de 36 postes sur un total de 150 dans la rédaction. Ce plan d'économies, que la direction explique par un recul sensible des recettes, a suscité une forte opposition du personnel, qui s'est mis en grève durant quatre jours.

Après des négociations infructueuses avec les partenaires sociaux, le conseil d'administration de l'ats a sollicité la conciliation du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS