Navigation

La coprésidence du PS recevrait 80'000 francs de rémunération

Si Mattea Meyer et Cédric Wermuth sont élus à la coprésidence du parti socialiste, ils recevront chacun une indemnité de 35'000 francs plus 5000 francs de frais (archives). KEYSTONE/ANTHONY ANEX sda-ats
Ce contenu a été publié le 25 juillet 2020 - 11:41
(Keystone-ATS)

Si Mattea Meyer et Cédric Wermuth sont élus à la coprésidence du parti socialiste, ils recevront chacun une indemnité de 35'000 francs plus 5000 francs de frais, a expliqué samedi M. Wermuth à la Aargauer Zeitung. L'élection doit se tenir à la mi-octobre.

La direction du parti a décidé que les coprésidents recevraient 35'000 francs chacun, plus 5000 francs de frais, a expliqué Wermuth dans une interview au quotidien argovien samedi. "Nous n'avons pas été impliqués dans cette décision, à juste titre", a précisé le conseiller national argovien. Le président sortant du parti, Christian Levrat, recevait 50'000 francs plus 10'000 francs de frais.

Au PDC et au PLR, la rémunération de la présidence du parti est également d'environ 50'000 francs pour une charge de travail équivalente à un poste entre 40 et 50 %. À l'UDC, en revanche, la présidence du parti est jusqu'à présent une fonction honorifique non rémunérée.

Partager cet article