Navigation

La Corée du Nord pourrait préparer un 4e essai nucléaire

Ce contenu a été publié le 22 avril 2014 - 04:59
(Keystone-ATS)

La Corée du Sud a détecté une hausse de l'activité sur le site des tests nucléaires côté nord, signe selon Séoul que Pyongyang pourrait préparer un nouvel essai nucléaire, a indiqué mardi le ministère sud-coréen de la Défense. La Corée du Nord a déjà procédé à trois essais nucléaires depuis 2006.

"Notre armée perçoit actuellement beaucoup d'activités sur et autour du site d'essais nucléaires de Punggye-ri", a annoncé le porte-parole du ministère.

"Nous estimons que Nord pourrait conduire par surprise un test nucléaire ou prétendre qu'il en conduit un", a ajouté le porte-parole. Il a précisé que l'état-major avait mis en place une équipe spéciale au cas où Pyongyang procéderait à une explosion souterraine.

Visite d'Obama

Le président américain Barack Obama est attendu vendredi à Séoul, pour 48 heures, dans le cadre de sa tournée en Asie. La presse estime que Pyongyang pourrait se livrer à un acte de provocation lors de cette visite.

Le programme nucléaire nord-coréen est à un niveau qui lui permet de mener un test "lorsqu'il le souhaite", une fois l'ordre donné par le pouvoir à Pyongyang, a ajouté le porte-parole du ministère.

La Corée du Nord a procédé à trois essais nucléaires: en octobre 2006, mai 2009 et février 2013, des tests interdits par l'ONU et qui conduisent à chaque fois à un alourdissement des sanctions internationales.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.