Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La coopération suisse au développement (DDC) a suspendu ses activités dans le nord du Mali en raison de l'insécurité, a-t-elle indiqué jeudi. Les programmes ne sont actuellement plus poursuivis que dans la région de Sikasso, au sud, la seule accessible.

L'appui direct à l'Etat malien est aussi gelé depuis le putsch. Les programmes humanitaires dans le nord soutenus par la Suisse à travers le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont été suspendus suite aux avancées militaires des rebelles.

Les dépôts du PAM à Gao, Kidal et Tombouctou, villes prises par des rebelles touareg et des groupes islamistes, ont été pillés et le personnel onusien a été évacué vers le sud.

"Des milliers de gens se retrouvent sans approvisionnement et sans services de base", a souligné Hansjuerg Ambühl, chef de la division Afrique de l'Ouest de la DDC, interrogé par l'ats. Il s'agit maintenant pour les agences de l'ONU et le CICR de négocier avec les rebelles pour rétablir l'accès.

Projets de développement gelés

Parmi les projets de développement de la DDC gelés depuis deux semaines figurent notamment des programmes de santé, d'aménagement du territoire et d'adduction d'eau à Tombouctou.

Seule Sikasso, au sud, reste accessible et permet des activités relatives à la sécurité alimentaire, l'éducation et la formation professionnelle.

Depuis 35 ans

Mais en raison des sanctions imposées au pays par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), des coupures de courant et du manque de carburant, "la situation pourrait tourner au sud aussi, ainsi que dans la capitale Bamako", craint M. Ambühl.

La DDC est active au Mali depuis près de 35 ans. Le pays fait partie des 17 pays et régions prioritaires de l'aide helvétique. Le budget alloué à cet Etat s'élevait à 15 millions de francs par année pour la période de 2007 à 2011, soit 75 millions.

ATS