Navigation

La France bat le Canada pour la deuxième fois de son histoire

Ce contenu a été publié le 09 mai 2014 - 19:39
(Keystone-ATS)

Genève - Un an après avoir dominé la Russie (2-1), l'équipe de France est parvenue à battre le Canada 3-2 tab dans le cadre d'un Championnat du monde.
Un incroyable exploit qui doit beaucoup à la performance incroyable du gardien lausannois Cristobal Huet, auteur de 36 arrêts dans le jeu et des trois tirs au but canadiens.
Pierre-Edouard Bellemare a réussi l'unique penalty tricolore et Stéphane da Costa a inscrit les deux buts dans le jeu. Il s'agit tout simplement de la deuxième victoire française sur le Canada. La première remonte à 1932! "C'est grand, a réagi Bellemare. Je suis fier de toute l'équipe, c'était un sacré effort." Entre ses poteaux, Cristobal Huet a rejoué la même partition qu'avec le maillot du LHC. Sauvetage après sauvetage, arrêt-clé après arrêt-clé, le Grenoblois a instillé de la confiance au sein de son équipe.
"C'est énorme pour nous, a déclaré Huet. Cela ne nous arrive pas souvent, mais cela fait deux tournois de suite que l'on parvient à battre une grande équipe. Cela nous donne confiance en nos moyens et nous prouve que si l'on joue de manière structurée en pensant d'abord à la défense, nous pouvons nous imposer face à tout le monde. Nous n'avons pas le talent du Canada, de la Suède ou de la Russie, mais nous savons frustrer nos adversaires lorsque nous évoluons en équipe."
Cristobal Huet s'est signalé au deuxième tiers en réalisant un arrêt hallucinant sur un tir de Rielly. Sur une belle passe transversale canadienne, le Franco-Suisse, battu, s'est jeté tel un gardien de football pour dévier le lancer avec sa mitaine. "J'étais battu, mais vous savez, parfois, on est inspiré", a conclu le héros de la soirée.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.