Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Grisonne Irene Cadurisch surgit de nulle part (8e)

Irene Cadurisch a volé la vedette à Selina Gasparin, dans le camp suisse, en obtenant une inattendue 8e place lors du sprint (7,5 km) qui lançait les épreuves olympiques de biathlon, à Pyeongchang.

La Grisonne a tiré à la vitesse d'une mitraillette, s'approchant à vingt secondes du podium. La victoire est revenue à l'Allemande Laura Dahlmeier, quintuple médaillée d'or lors des derniers Mondiaux à Hochfilzen, qui a été la seule parmi les cadors à commettre un sans faute lors des dix tirs (5 en position couchée, 5 debout).

Dahlmeier a devancé de 24''' la Norvégienne Marta Olsbu et de 25'' la Tchèque Veronika Vitkova. La compétition, disputée de nuit, par un froid polaire et avec un vent très dérangeant, a fait le malheur de nombreuses favorites, comme la double tenante du titre, la Slovaque Anastasiya Kuzmina, 13e seulement.

"Je suis superheureuse. Je savais que je m'étais bien entraînée, mais je n'avais pas fait de pronostic particulier quant à mon résultat", a lancé Irene Cadurisch, une athlète au palmarès totalement anonyme jusqu'à présent, qui a réussi la course de sa vie. Sur les 87 concurrentes en lice, elle a été la plus rapide sur le pas de tir! De quoi compenser la cible qu'elle a ratée (1 tour de pénalité) au tir debout. La Grisonne de 26 ans ne s'est pas classée une seule fois cet hiver dans les 40 premières en Coupe du monde!

Selina Gasparin a terminé loin (41e), après avoir raté... trois de ses quatre premiers tirs en position couchée. Elle ne se cherchait pas d'excuses: "Je craignais que les conditions ne soient pas équitables. Mais finalement, elles ont quand même été plutôt bonnes pour moi", a déclaré la Grisonne. Ce qui ne fait que renforcer sa déception de ne pas avoir pu tirer son épingle du jeu, loin s'en faut. Cette entame largement ratée sera un lourd handicap pour la poursuite, la prochaine épreuve. Autant dire qu'un classement en vue sera impossible là aussi.

Il restera ensuite l'épreuve individuelle sur 15 km à l'aînée des Gasparin pour tenter de défendre son statut... de meilleure Suissesse, au moins, ce qui serait la moindre des choses pour la médaillée d'argent des JO de Sotchi dans la discipline.

A noter encore, côté helvétique, la 26e place de Lena Häcki et la 31e d'Elisa Gasparin, très déçue et victime de douleurs au bassin.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.