Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le trafic marchandises pourra à nouveau circuler sur la ligne ferroviaire du Gothard dès lundi soir. Mardi, c'est le trafic voyageur qui reprendra. La falaise a été sécurisée. L'éboulement survenu à Gurtnellen (UR) le 5 juin aura coûté des dizaines de millions de francs.

Les CFF ont bouclé tôt lundi matin la remise en état des voies, s'est félicité Albert Müller, responsable de la section des risques naturels, devant les médias à Erstfeld (UR), à quelques kilomètres du lieu de l'éboulement. Des tests devaient encore être effectués dans la journée avant la reprise du trafic.

Des filets ont été installés sur la partie de la falaise dynamitée le 18 juin ainsi qu'en dessous. Ils sont équipés de capteurs capables de détecter le moindre mouvement ou chute de pierres.

Voies remplacées

Les voies, qui avaient été endommagées, et le ballast ont été remplacés sur 170 mètres. Les câbles électriques, en partie détruits, ont également été remis à neuf et renforcés.

Ces travaux se chiffrent entre 5 et 6 millions de francs. Ils ne représentent toutefois qu'une partie des coûts totaux engendrés par l'éboulement. En effet, une importante logistique a dû être déployée pour assurer la liaison nord-sud.

Remplacement

Entre 20 et 25 bus de remplacement ont relié quotidiennement les gares uranaises de Flüelen et Göschenen. Le système a bien fonctionné, affirme Toni Häne, responsable de la gestion du trafic des CFF Voyageurs, cité dans un communiqué. Il n'y a pratiquement pas eu d'annulation de réservations.

Quelque 10'000 voyageurs ont emprunté l'axe chaque jour. Par ailleurs, environ 1000 groupes, soit 25'000 personnes, se sont rendus au sud des Alpes en train.

La déviation du trafic marchandises a également nécessité une importante organisation. Une grande partie des trains ont pu emprunter le Simplon grâce à la collaboration avec les entreprises ferroviaires régionales et des pays voisins.

Millions de francs

Les CFF estiment que l'éboulement aura causé des coûts se chiffrant en dizaines de millions de francs. On saura dans les mois prochains quel montant sera pris en charge par les assurances.

La ligne ferroviaire du Gothard avait été fermée au trafic le 5 juin après l'éboulement de 2000 à 3000 m3 de roche à Gurtnellen (UR). Un ouvrier qui travaillait à stabiliser la falaise avait été tué et deux autres blessés. Le 18 juin, les CFF ont procédé au dynamitage de plus de 2000 m3 de falaise supplémentaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS