Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le festival a été interrompu vendredi soir peu avant l'entrée sur scène de Rammstein

KEYSTONE/dpa/A3461/_THOMAS FREY

(sda-ats)

L'alerte qui a conduit vendredi soir à l'évacuation du festival "Rock am Ring", près de Coblence (centre), a été levée samedi matin. Le spectre d'un acte terroriste planait. La manifestation a été autorisée à reprendre, ont confirmé la police et les organisateurs.

"C'est la nouvelle que nous attendions tous: Rock am Ring 2017 va continuer ! Après des fouilles et des recherches intensives menées par la police sur tout le site du festival, la suspicion d'une potentielle menace terroriste n'a pas été confirmée", ont communiqué samedi matin les organisateurs de ce grand festival en plein air.

Les premiers concerts de la journée de samedi étaient programmés en début d'après-midi.

Les policiers sont intervenus vendredi soir sur le site du festival, à proximité du circuit de F1 du Nürburgring, en raison d'une menace terroriste. Quelque 90'000 spectateurs étaient alors présents.

"En raison d'une situation de danger terroriste, nous avons demandé aux organisateurs d'interrompre temporairement le concert par précaution", avait communiqué la police. "Le contexte était celui d'une menace concrète qui rendait impossible d'exclure un danger terroriste", avait-elle précisé.

Rumeurs d'arrière-salle

D'après le quotidien populaire allemand à gros tirage Bild, l'alerte aurait été déclenchée en raison des sympathies salafistes de deux employés travaillant en sous-traitance sur le festival.

Le "Rock am Ring" doit durer jusqu'à dimanche. Les Français de Gojira, groupe de metal, ainsi que les Américains de System Of A Down sont notamment programmés dimanche.

L'Allemagne a renforcé les mesures de sécurité entourant les rassemblements publics tels que les concerts depuis l'attentat suicide qui a fait 22 morts le 22 mai dernier à Manchester, en Grande-Bretagne, à la sortie d'un concert pop d'Ariana Grande.

"Nous prenons toutes les informations et tous les incidents suspects avec une attention extrême et nous les vérifions de près", s'est justifiée la police allemande vendredi soir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS