Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fin de la grève sur le Lac Majeur: le bassin suisse sera à nouveau desservi dès samedi (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/PABLO GIANINAZZI

(sda-ats)

Un accord a été trouvé entre les syndicats tessinois et la Société italienne de navigation du Lac Majeur (NLM) a propos de ses employés licenciés. Après trois semaines de grève, la navigation sur le bassin suisse du lac reprend dès samedi.

Les détails de l'accord doivent être présentés samedi, ont annoncé vendredi soir les trois syndicats SEV, Unia et OCST.

La navigation sur le Lac Majeur est du ressort de la société italienne NLM, selon une concession établie entre l'Italie et la Suisse. Fin décembre 2016, une nouvelle concession a été signée pour les dix prochaines années. Dans ce cadre, des garanties ont été fournies pour le maintien de l'offre et du personnel, mais seulement jusqu'à la fin décembre 2017.

Garanties exigées

Trente-quatre collaborateurs suisses de la NLM avaient reçu en juin leur licenciement pour la fin de l'année. Ils se sont mis en grève il y a trois semaines, exigeant des garanties pour leur emploi et leurs salaires.

Un consortium devrait être créé entre l'italienne NLM et l'helvétique Société de navigation de Lugano (SNL), qui se chargera de l'exploitation dès le printemps prochain. Les employés licenciés devraient trouver une perspective dans ce consortium.

Le débrayage de trois semaines a fortement perturbé le tourisme tessinois en pleine haute saison: plus aucun bateau n'a desservi le bassin suisse du Lac Majeur.

ATS