Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - La nouvelle tentative de BP pour colmater le puits de pétrole endommagé dans le golfe du Mexique pourrait accroître de 20% la quantité de brut qui s'en échappe, a fait savoir la Maison blanche. En Louisiane, la colère monte.
Barack Obama a fait le point sur la situation avec les membres de son administration. Il a notamment évoqué les procédures entamées par la compagnie britannique pour couper la conduite montante, actuellement en place, afin de poser une cloche qui devrait permettre de récupérer l'essentiel du brut.
"Selon BP, la coupe de la conduite montante débutera probablement lundi ou mardi", a déclaré Robert Gibbs, porte-parole de la Maison blanche. L'amiral Thad Allen, responsable des opérations de nettoyage, a de son côté annoncé le triplement des effectifs chargés de cette tâche.
Sur place, en Louisiane, l'Etat le plus touché par la catastrophe, la colère le disputait à l'abattement. A la Nouvelle-Orléans, quelque 500 personnes ont manifesté dans le quartier historique du Vieux Carré contre le groupe pétrolier britannique.
"Je suis ici parce que je veux que BP bouche le puits de pétrole, nettoie toute cette pagaille et s'en aille! Et nous ne voulons plus de forages off-shore", a expliqué Belinda Sopczak, une habitante de la Nouvelle-Orléans. Elle demande que les autorités fédérales prennent en main les tentatives de colmatage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS