Navigation

La Rega a effectué 150 missions pendant le week-end de l’Ascension

Les équipages de la Rega sont intervenus pour des randonneurs blessés ou des amateurs de sports divers. Ils ont également été alertés suite à des maladies aiguës, des accidents de la circulation, de parapente ou du travail (archives). KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT sda-ats
Ce contenu a été publié le 25 mai 2020 - 12:05
(Keystone-ATS)

La Rega a effectué environ 150 missions dans toute la Suisse, dont huit pour les bases romandes, lors du week-end prolongé de l'Ascension. La météo clémente explique en partie cette forte activité.

Les activités de la Rega reflètent en effet souvent les conditions météorologiques et les activités de loisirs de la population suisse, explique l'organisation dans un communiqué publié lundi. Le jour de l'Ascension et le vendredi suivant, la centrale d'intervention a organisé une cinquantaine de missions par jour.

Les équipages de la Rega sont intervenus pour des randonneurs blessés ou des amateurs de sports divers. Ils ont également été alertés suite à des maladies aiguës, des accidents de la circulation, de parapente ou du travail.

Huit missions en Suisse romande

En Suisse romande, les équipages ont effectué huit missions pour des amateurs de sports en plein air, un transfert d’un hôpital à un autre ou encore pour des cas de maladie, par exemple pour un malaise cardiaque. En Suisse italienne, seize interventions ont été réalisées : cinq en faveur de randonneurs, une suite à un accident de voiture et les restantes à la suite d’une maladie aiguë ou pour le transfert d’un hôpital à un autre.

Jeudi dernier, un randonneur a par exemple traversé un névé sur la Schrattenfluh (LU). Il a chuté d’environ sept mètres dans un trou de roche et s’y est trouvé gravement blessé. La personne qui l’accompagnait a alerté la centrale d’intervention de la Rega via son application mobile.

Grâce à un treuil de sauvetage, la victime a pu être extraite de ce terrain difficile. Elle a été prise médicalement en charge pour son transfert à l'hôpital le plus proche.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article