Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La statue de la Justice, avec son épée, photographiée totalement rénovée sur la place de la Palud le 15 novembre 2006 à Lausanne (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

La statue de la Justice qui orne la fontaine de la Palud, au coeur de Lausanne, s'est à nouveau fait voler son épée. Un méfait qui survient pour la deuxième fois cette année en dépit des mesures de surveillance.

Le vol remonte au 28 mai vers 01h20, indique dimanche la police de Lausanne en confirmant une information de La Liberté. L'épée a été retrouvée peu après à proximité, "ce qui montre le caractère imbécile du geste", commente Raphaël Pomey, porte-parole.

Une plainte a été déposée pour dommage à la propriété et des images vidéo sont en train d'être analysées. "Elles sont prometteuses", poursuit le responsable.

Face aux vols à répétition, la ville a commandé plusieurs copies de l'épée. L'originale est au Musée historique en compagnie de la balance de la même justice.

Monument historique

Sous les fenêtres de l'Hôtel de Ville, ces symboles attirent les voleurs. L'épée a été dérobée en 2009, 2011 et 2013. La balance a été arrachée, abîmée, puis volée en 2016.

Les yeux bandés, la statue qui tient l'épée dans la main droite et une balance dans la gauche orne la Fontaine de la Palud depuis 1585. L'oeuvre est classée monument historique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS