Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Tout se jouera dimanche dans le barrage du groupe mondial II de FedCup qui oppose la Suisse à la Biélorussie. La Suisse n'est pas passée loin de la catastrophe.
Stefanie Vögele (WTA 120) a, en effet, souffert pour offrir l'égalisation à la formation helvétique dans le Complexe sportif des Isles d'Averdon. L'Argovienne s'est imposée 6-0 5-7 6-3 face à la néophyte Aliaksandra Sasnovich (WTA 760), qui a compté un break d'avance dans la manche décisive avant de s'effondrer.
Auteur d'un premier set parfait, Stefanie Vögele a balbutié son tennis pendant de très longues minutes avant de se ressaisir et de profiter également de la nervosité de son adversaire. Aliaksandra Sasnovich menait en effet 3-2 30/30 sur son engagement dans l'ultime manche, avant de craquer complètement. Stefanie Vögele remportait 14 des 17 derniers points du match, concluant la partie sur sa troisième opportunité en armant un service gagnant.
Timea Bacsinszky (WTA 573) s'était logiquement inclinée 6-4 6-4 dans le match d'ouverture face au no 1 biélorusse Olga Govortsova (WTA 74), qui affrontera Stefanie Vögele dimanche dès 11h dans la troisième rencontre de ce week-end. La Vaudoise, qui n'avait plus joué en compétition depuis le 10 mars en raison d'une tendinite à l'épaule droite, a payé cher son manque d'efficacité au service dans ce match d'ouverture.
Elle fut bien trop vulnérable sur ses secondes balles, ce dont a finalement su profiter une Olga Govortsova pourtant guère convaincante. Cette partie avait pourtant démarré de manière idéale pour Timea Bacsinszky, qui se procurait une balle de 5-2 à la relance. Olga Govortsova l'effaçait en armant un service gagnant, avant de prendre nettement l'ascendant. Elle s'adjugeait ainsi les 10 derniers points de la première manche.

ATS