Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

René Stammbach, président de la Fédération suisse et membre du board de la Fédération internationale, est favorable au changement de format proposé pour la Coupe Davis. Il a dévoilé ses arguments.

"Je vais voter pour (la réforme/ndlr), c'est clair", a dit René Stammbach interrogé par l'Equipe. Il a expliqué que la Fédération suisse avait perdu cinq millions de francs sur les vingt dernières années avec la Coupe Davis. "Il n'y a que quatre ou cinq équipes au monde pour laquelle elle est intéressante, financièrement", a dit le Suisse.

Pour lui, il est urgent d'agir. "Si on n'arrive pas à mettre en oeuvre ce qui est maintenant sur la table, la Coupe Davis va mourir sur les trois ou quatre prochaines années, parce que ça va vite dans le business. Si vous avez une voiture diesel et que le diesel n'est plus demandé dans le monde, il faut passer à l'électrique", a-t-il imagé.

Dans Le Matin, René Stammbach rappelle aussi que le taux de participation des meilleurs joueurs était "lamentable" depuis trois ans. "Ils disent depuis longtemps qu'ils ne veulent plus jouer quatre semaines dans l'année."

La décision sur le changement - format ramassé sur une semaine à fin novembre, avec 16 équipes - sera prise lors de l'assemblée générale de l'ITF à Orlando, du 13 au 16 août. Une majorité des deux tiers des voix sera nécessaire pour que la réforme soit acceptée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS