Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses vont être appelés à choisir de meilleurs pneus. La Confédération va lancer une campagne d'information pour souligner que l'on peut ainsi éviter des accidents, consommer moins de carburant et rouler plus silencieusement.

L'adhérence sur sol mouillé, la résistance au roulement et le bruit figureront sur l'étiquette que l'Union européenne imposera dès le 1er novembre. Cette obligation ne sera pas appliquée en Suisse. Mais une partie des pneus provenant de l'UE (85% du marché) arrivera déjà étiquetée auprès des revendeurs spécialisés.

Et la campagne d'information, lancée avec les principaux représentants de la branche, permettra de marquer le coup. Les exigences liées à la sécurité telles que de bonnes caractéristiques de freinage sur chaussée mouillée, enneigée ou verglacée sont prioritaires, rappelle jeudi l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

Porte-monnaie et environnement

Mais il en va aussi du porte-monnaie et de l'environnement. Les pneus occasionnent près de 20% de la consommation de carburant d'un véhicule. En réduisant la résistance qu'ils opposent au roulement, on peut diminuer les émissions de CO2 mais aussi la facture à payer à la station-service. On peut économiser jusqu'à 60 litres de carburant, soit environ 120 francs, sur une distance de 15'000 km.

L'utilisation de pneus silencieux permet en outre de réduire de moitié le bruit engendré par une voiture. Ce qui n'est pas rien vu que le trafic routier est la plus importante source de nuisances sonores et que les dommages engendrés par le bruit (frais de santé, pertes de valeur dans l'immobilier) dépassent le milliard de francs par an.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS