Navigation

La Ville de Genève lutte résolument contre l'homophobie

Ce contenu a été publié le 12 mai 2014 - 15:49
(Keystone-ATS)

La Ville de Genève va lancer une campagne d'affichage pour sensibiliser la population aux discriminations que peuvent subir les personnes homosexuelles sur leur lieu de travail. La campagne, intitulée "Et si moi aussi?" dure jusqu'au 28 mai, a indiqué lundi la Ville de Genève. Elle s'inscrit dans le cadre de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie du 17 mai.

La municipalité précise qu'en Suisse, les personnes LGBT "doivent encore trop souvent faire face aux moqueries, à la mise à l'écart, au mépris, voire aux violences verbales et physiques". Les homosexuels ont également souvent du mal à être eux-mêmes au travail, face aux collègues.

L'homophobie au travail est une réalité qui doit être prise au sérieux et cesser d'être un tabou, a fait savoir la maire de Genève Sandrine Salerno. Selon la conseillère administrative, l'entreprise doit veiller à assurer un climat de confiance qui permette à chaque employé de s'épanouir, quelle que soit son orientation sexuelle.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.