Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La ville de Lugano met en garde contre la chenille processionnaire

La migration des chenilles processionnaires du pin, qui se déplacent en file indienne, va débuter au Tessin. Cet insecte peut provoquer des dangereuses allergies.

(sda-ats)

La ville de Lugano (TI) met en garde contre la chenille processionnaire du pin. Il s'agit d'un insecte venimeux qui peut provoquer des allergies mortelles pour l'homme et les animaux.

Pour cette chenille, la saison migratoire commence ces prochaines semaines dans le sud de la Suisse. C'est pourquoi la ville de Lugano a conseillé jeudi de prendre des mesures de prudence dans les jardins et dans la nature.

Les chenilles du processionnaire du pin, papillon présent surtout sur le pourtour méditerranéen, commencent leur migration dès que les températures se réchauffent. Leurs nids blancs dans les pins sont déjà bien visibles durant les semaines précédentes. En Suisse, cette espèce est surtout présente au Tessin et au sud du Valais.

Par les températures froides qui règnent actuellement, il est encore facile d'enlever les chenilles des pins, a dit Christian Belltrosini, responsable des questions d'environnement à la ville de Lugano, interrogé par l'ats. Si l'on plonge ensuite les dangereuses chenilles dans de l'eau bouillante, on peut les éliminer sans dommage à l'environnement. Mais lorsqu'elles commencent leur migration, il faut alors recourir à des habits de protection spéciaux et à des pesticides.

Selon l'Office tessinois des forêts, cet insecte est une espèce indigène, et non exotique, au sud de la Suisse. Sa population est restée constante ces dernières années.

Poils urticants

L'insecte est reconnaissable à ses nids de soie blanche visibles en hiver dans les pins, cèdres et chênes. Au printemps, les chenilles descendent le long du tronc jusqu'au sol en file indienne, formant un ruban hérissé de longs poils. Il faut éviter tout contact direct avec ces larves ou leur nid, les chenilles étant dotées de poils urticants qui peuvent provoquer d’importantes démangeaisons ou des troubles plus sévères.

Il est fortement recommandé de détruire ces insectes, notamment en privilégiant la lutte biologique, comme l’utilisation de pièges à phéromones en été pour limiter le nombre de papillons mâles, ou en brûlant les nids. Il est conseillé de confier la destruction des nids à des professionnels.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.