Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Henri Laaksonen (ATP 104) devra patienter avant de cueillir son premier succès en Grand Chelem.

Le Schaffhousois s'est incliné 4-6 7-5 6-3 6-4 en 2h02' devant le qualifié tchèque Lukas Rosol (ATP 214), qui avait atteint la 26e place mondiale en septembre 2014. Il disputait, à 25 ans, le premier match de sa carrière dans le tableau final d'un tournoi majeur.

Henri Laaksonen a pourtant eu sa chance face au grand Lukas Rosol (1m96), qui s'était illustré en 2012 à Wimbledon en atteignant le 3e tour après un succès sur Rafael Nadal. Après avoir converti sa première balle de break pour empocher le premier set, il a cependant manqué le coche à l'entame de la deuxième manche: cette partie aurait en effet pu épouser un tout autre scénario si Henri Laaksonen était parvenu à concrétiser l'une des trois occasions qu'il s'est procurées à la relance dans ce set (une à 1-1, deux à 2-2).

Lukas Rosol a, en revanche, témoigné d'une grande efficacité dans une deuxième manche cruciale. Il concluait ce set en signant son premier break de la journée, sur la première occasion dont il a bénéficié dans cette manche. Et le Tchèque enfonçait d'entrée le clou dans le quatrième set, menant rapidement 3-0 après avoir remporté cinq jeux d'affilée. Il écartait ensuite les trois balles de break dont son adversaire a bénéficié dans le septième jeu de cette manche, avant de dominer plus nettement les débats dans le quatrième set.

Henri Laaksonen aurait probablement assuré sa place dans le top 100 en cas de succès. Virtuellement 97e du classement technique lundi en fin d'après-midi, il devra probablement patienter avant de faire partie des 100 meilleurs joueurs du monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS