Navigation

Lafargeholcim réduit la voilure face au coronavirus

Lafargeholcim entend réduire ses investissements de 400 millions de francs (archives). KEYSTONE/EPA/YOAN VALAT sda-ats
Ce contenu a été publié le 27 mars 2020 - 07:06
(Keystone-ATS)

Lafargeholcim prend une batterie de mesures pour protéger sa trésorerie en 2020, face aux interruptions d'activité générées par l'épidémie de coronavirus.

Le colosse helvético-français des matériaux de construction maintient toutefois sa proposition de dividende de 2,00 francs par titre pour 2019, comme l'assemblée générale appelée à valider cette rémunération. Le raout annuel se tiendra toutefois par correspondance.

Le groupe souligne avoir pu relancer l'intégralité de ses sites chinois en dehors de la province de Hubei, berceau de la pandémie de Covid-19 et anticipe un rétablissement de ses livraisons en avril à 70% de leur niveau douze mois plus tôt. Relativement épargné, le premier trimestre de l'année en cours risque de faire place à un partiel plus compliqué.

Avant même de pouvoir prendre la mesure de l'impact disparate en fonction des régions de la pandémie sur ses activités, Lafargeholcim entend brider ses dépenses d'investissement de 400 millions de francs et ses coûts fixes de 300 millions par rapport à 2019, détaille un communiqué publié vendredi.

Le fonds de roulement net sera raboté au moins proportionnellement au tassement du niveau d'activité.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.