Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Aksel Lund Svindal n'a pas tardé à retrouver ses bonnes habitudes en Coupe du monde.

Absent l'hiver dernier - victime d'une déchirure du tendon d'Achille, il n'avait participé qu'aux championnats du monde -, le Norvégien a remporté la première descente de la saison à Lake Louise (Can).

Non content de renouer avec la victoire, le champion scandinave a réussi un véritable exploit sur une piste qui s'est rapidement dégradée au fil des concurrents. Il a été le seul des ténors de la descente à venir déloger l'Italien Peter Fill, parti avec le dossard no 4 et qui a longtemps cru tenir la victoire. Mais c'était sans compter sur ce diable de Svindal, dont la puissance physique lui a permis de finir en trombe et de franchir la ligne avec... un centième d'avance.

Accompagné également sur le podium par le Canadien Travis Ganong (3e à 0''36), Askel Lund Svindal s'est adjugé son 26e succès en Coupe du monde, son 7e sur la piste de Lake Louise. Il a aussi remporté son premier duel de la saison face à son compatriote Kjetil Jansrud, l'autre favori du jour, mais relégué à une décevante 9e place samedi.

Côté suisse, Carlo Janka a également profité d'un bon numéro de dossard (le no 9) pour s'offrir le 5e rang. Un classement très encourageant pour le Grison, dont la préparation a été tronquée ces dernières semaines par des douleurs au dos.

Sur une piste qui l'a vu monter à trois reprises sur le podium (2x 2e, 1x 3e), le skieur d'Obersaxen a montré de bonnes choses dans la partie technique médiane. De quoi regretter le temps perdu sur les parties de glisse, puisqu'il n'a échoué qu'à 21 centièmes du podium. De quoi espérer également le voir jouer les premiers rôles dimanche en super-G.

Pour Patrick Küng en revanche, il n'y a pas eu de miracle. Blessé au genou cet été et privé de ski pendant plus de deux mois, le Glaronais a accumulé trop de retard dans sa préparation pour espérer mieux que son 15e rang de vendredi.

Il n'empêche que le champion du monde 2015 de descente a été loin d'être ridicule pour sa course de rentrée. Et à ce rythme-là, il ne serait pas étonnant de le retrouver rapidement aux avant-postes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS