Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 1989, les citoyens du Laufonnais acceptaient de rejoindre le demi-canton de Bâle-Campagne (archives).

KEYSTONE/STR

(sda-ats)

Il y a bientôt 25 ans, le 26 septembre 1993, la population suisse et les 26 cantons disaient oui au rattachement du Laufonnais à Bâle-Campagne. Le district a quitté le canton de Berne le 1er janvier 1994, après 179 ans de vie commune.

Ce transfert s'est inscrit dans le cadre de la "question jurassienne" et des plébiscites des années 1970. Dans l'histoire de l'Etat fédéral, cette opération a représenté le plus grand changement territorial en Suisse depuis la création du canton du Jura en 1979.

Votation annulée

A la naissance du nouveau canton, le district de Laufon est devenu une enclave bernoise. En 1983, le district refuse par 56,7% des voix de changer de canton. Le même jour, les citoyens de Bâle-Campagne acceptent le rattachement du Laufonnais à plus de 60%.

En 1988, le Tribunal fédéral annule la votation de 1983, car le gouvernement bernois a secrètement versé de l'argent au mouvement pro-bernois "Action pour un Laufonnais bernois". En 1989, Le Laufonnais revote et accepte à 51,7% son transfert dans le canton de Bâle-Campagne.

En 1991, le canton de Bâle-Campagne accepte pour la deuxième fois le rattachement du Laufonnais (59% de oui). Dernière étape, en 1993, la population suisse et les cantons acceptent ce changement de frontières cantonales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS