Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le métro m1, à Lausanne, dispose désormais de cinq nouvelles rames pour augmenter les cadences. La ligne verra sa capacité d'accueil progresser de 25% d'ici 2018. Cette liaison qui dessert le campus de l'ouest lausannois est notablement surchargée aux heures de pointe.

Les transports publics de la région lausannoise (tl) ont fêté mardi la fin de la construction des cinq automotrices, qui s'ajoutent aux 17 rames existantes, toutes en voie de révision. D'ici 2018, dix doubles compositions pourront circuler à une cadence de cinq minutes aux heures de pointe, soit le niveau d'exploitation maximale sans travaux d'infrastructure complémentaires, indiquent les tl.

"Nous allons pouvoir transporter un quart de passagers de plus à l'heure de pointe", a expliqué Marc Badoux, directeur adjoint des tl. Mis en service en 1991, le m1 va passer à la vitesse supérieure. "La cadence à cinq minutes, c'est très exigeant, c'est remarquable pour une ligne en voie unique", a observé le spécialiste.

La conseillère d'Etat Nuria Gorrite s'est réjouie "d'une très belle réussite collective". Les nouvelles rames ont été construites à l'interne, avec l'aide de partenaires extérieurs.

Le projet de construction a débuté en novembre 2012. Le dépôt de la Borde, transformé en "usine" à métro, a accueilli pendant deux ans les équipes tl et GoldenPass qui ont équipé les caissons des rames, assemblés préalablement chez Bombardier à Villeneuve (VD).

En 2014, le m1 a transporté 12,5 millions de passagers. Une rame peut accueillir entre 270 et 300 personnes. La vitesse maximale d'exploitation est de 70 km/h.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS