Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lausanne bat Fribourg en retrouvant le chemin du but

Muet pendant trois matches, Lausanne a repris vie en battant Fribourg 6-3. Aux Vernets, Genève-Servette a dominé Berne 4-2.

Il aura donc fallu attendre 220'40 pour que Lausanne remarque enfin un but. Et comme un petit signe du destin, c'est Pesonen qui a débloqué la situation. Le Finlandais était en effet le dernier buteur du LHC. C'était face à Ambri-Piotta. Soulagement dans les rangs lausannois et surtout une confirmation du bon début de match des Vaudois. Raillés pour leur impuissance, les Lausannois avaient à coeur de faire mentir leurs détracteurs. Alors tout n'a pas été parfait, mais le LHC a tiré au but comme peut-être jamais encore il ne l'avait fait cette saison. A la 17e, Herren s'est souvenu qu'il avait un pedigree de buteur en débordant l'arrière-garde fribourgeoise avant de nettoyer la lucarne de Conz. A la 33e, c'est John Gobbi qui a expédié un missile pour le 3-2. Car, oui, Fribourg n'a pas sagement regardé les Lions réciter leur leçon. Les Dragons ont profité de chaque erreur lausannoise, ou presque, pour revenir au score. Rivera, sur une action anodine (6e), et Salminen, après une relance hasardeuse de Fischer et une mésentente avec Savary (29e), avaient remis Gottéron en selle.

Les Dragons ont semblé revigorés dès l'entame du troisième tiers. Ce sont pourtant les Vaudois qui ont "pris feu". Herren, Louhivaara et Genazzi ont ajouté trois buts pour un succès 6-3. Hormis face à Morges en seizièmes de finale de Coupe, le LHC n'avait pas été aussi prolifique cette année. Et l'addition aurait pu être plus salée si Pesonen avait transformé un penalty à la 59e. Mais l'essentiel pour Lausanne est d'avoir mis fin à sa série de quatre défaites consécutives. A confirmer vendredi à Davos pour un déplacement ardu.

Match très particulier aux Vernets pour une victoire chiche (4-2) de Genève-Servette face à Berne. Excellents durant deux tiers avec une avance de trois buts, les Aigles ont souffert comme jamais au cours de la troisième période. Les Genevois, bien dans leurs patins et avec un Jim Slater étincelant (trois buts), ont laissé les Ours revenir dans la partie. En 36 secondes, les Bernois ont refait les deux tiers de leur retard. Hischier et Bodenmann - sur une sortie hasardeuse de Mayer - ont fait transpirer les supporters genevois. Luca Hischier aurait même pu égaliser en fin de rencontre si la transversale n'avait pas renvoyé son lancer. Genève-Servette profite de ce succès pour prendre ses distances avec Berne qui demeure 6e à huit points des Grenat, mais avec seulement deux points d'avance sur la barre.

Le regain de forme observé dimanche par Bienne n'aura pas duré longtemps. Dans leur Tissot Arena, les Seelandais se sont inclinés 6-3 dans un match très important contre Ambri-Piotta, l'un de ses principaux adversaires sous la barre. Menés rapidement 3-0, les hommes de Kevin Schläpfer ont repris du poil de la bête en scorant deux fois. Mais les Léventins n'ont jamais laissé filer la partie si bien que Grassi et Lauper ont pu valider la victoire tessinoise. Bienne occupe toujours la dernière place au classement.

Aucun problème en revanche pour les Zurich Lions du côté de l'Ilfis. Les hommes de Marc Crawford se sont imposé 5-1. Matthews a continué sa moisson de points avec un but et deux assists.

Enfin Lugano a dominé Kloten 4-3 grâce à ses joueurs étrangers. Les neuf points inscrits par les Luganais sont tous venus de leurs importés. Stapleton, transféré de Bienne, a d'ailleurs marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.