Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le septième et probablement dernier derby lémanique de la saison a souri au LHC. Les Vaudois l'ont emporté 3-2 après prolongation jeudi grâce à un but d'Ossi Louhivaara.

Vainqueurs mardi de Lugano, les Servettiens n'ont pu répliquer leur performance, la faute à des Vaudois appliqués et fidèles à leur système aussi carré qu'un lit à l'armée. Mais les Genevois ont tout de même ramené un point grâce à un sursaut d'orgueil dans les dix dernières minutes.

Après un premier tiers disputé sur un rythme assez enlevé mais vierge de buts, les deux équipes se sont présentées avec les mêmes intentions pour la période médiane. Et c'est Lausanne qui s'est distingué, comme à son habitude ces temps-ci, durant le deuxième tiers. A la 23e et sur leur premier power-play, les Lions ont offert une jolie séquence de passes. Froidevaux a pu tirer, récupérer le rebond laissé par Mayer et conclure à sa deuxième tentative.

Cet avantage, le LHC aurait pu le doubler à la 32e sur une énorme erreur de Trutmann. Le défenseur, tout près de son gardien, a voulu relancer mais a manqué le puck en perdant son équilibre. Neuenschwander s'est emparé de l'offrande, mais le dernier rempart genevois a refusé le but au Neuchâtelois.

Lausanne est pourtant parvenu à trouver la faille une nouvelle fois avant la deuxième pause. Sur un lancer de Gobbi pris de la ligne bleue, Benjamin Antonietti a pu subtilement dévier le puck hors de portée de Mayer (39e). Trop gentils avec les Vaudois, comme l'an dernier et en début de saison, les Aigles ont subi les événements sans avoir véritablement envie de se révolter. Rubin et Louhivaara en sont venus aux mains à la 36e, mais même ce surplus de testostérone n'a pas eu pour effet d'énerver les Grenat.

Et puis, presque en douce, les hommes de Chris McSorley ont gommé leur retard. Un but à la 51e (Loeffel) et un autre signé Romy à la 59e ont permis de prolonger la rencontre. Deux réussites sur lesquelles Cristobal Huet n'avait qu'une vue toute relative de ce qui se passait devant lui. Les Grenat souhaitaient voiler la vue de l'ange gardien du LHC, ils ont attendu les dix dernières minutes pour mettre leur plan à exécution.

Lausanne a cependant profité d'un rebond accordé par Mayer pour ajouter un deuxième point lors de la prolongation. Ce quatrième succès face à Genève permet à Lausanne de passer à 61 points, soit un de plus que leur adversaire du soir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS