Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les proches des victimes avaient visité les sites de l'accident et déposé des couronnes de fleurs le 4 juillet 2002 (archives).

KEYSTONE/EPA DPA/ROLF HAID

(sda-ats)

Le Land allemand du Bade-Wurtemberg a rendu hommage samedi aux victimes de la collision aérienne d'Überlingen, survenue il y a quinze ans jour pour jour. L'accident s'était produit suite à une erreur technique et humaine chez le contrôleur aérien suisse Skyguide.

La catastrophe a fait 71 morts dont 54 enfants de la république russe de Bachkirie qui partaient en vacances en Espagne. "Nous ne pouvons pas effacer ce terrible accident, mais nous pouvons contribuer à ce qu'il ne tombe pas dans l'oubli", a déclaré le chef de la chancellerie régionale, Klaus-Peter Murawski.

Au-delà de la douleur, cet accident "a rapproché des gens qui ne savaient rien les uns des autres auparavant. On a bâti des ponts de l'amitié entre le lac de Constance et l'Oural, qui subsistent encore aujourd'hui", a-t-il ajouté devant environ 80 proches des victimes.

Douleur à surmonter

Leur représentant, Sulfat Chammatov, a remercié le Bade-Wurtemberg pour ses marques de sympathie. "Les visites que nous faisons ici nous aident à surmonter notre perte", a ajouté cet homme qui avait perdu un fils dans l'accident.

Le 1er juillet 2002 à 23h35, un avion-cargo de la compagnie DHL et un Tupolev russe transportant des passagers s'étaient percutés à 11'500 mètres au-dessus du sol. Les débris des deux avions ont été retrouvés sur plusieurs dizaines de kilomètres carrés autour d'Überlingen, sur la rive nord-ouest du lac de Constance.

Lâcher de ballons

Plusieurs monuments commémoratifs ont été érigés. Dans la région d'Überlingen, trois lieux de recueillement rappellent la catastrophe aérienne. Ils sont ornés d'une sculpture représentant un collier de perles brisé, tel le fil de la vie des victimes et de leurs proches.

Samedi vers 23h00, des couronnes de fleurs devaient y être déposées alors que des ballons transportant des bougies LED devaient être lâchés en mémoire des 71 victimes.

A Ufa, la capitale de la Bachkirie, un mémorial rend, lui aussi, hommage aux victimes. La plupart étaient des écoliers qui s'étaient envolés pour passer deux semaines de vacances en Espagne.

Au siège de Skyguide, à Wangen-Brüttisellen (ZH), une sculpture rappelle la catastrophe. Elle rend hommage aux victimes. Elle est aussi dédiée au contrôleur aérien danois qui avait commis l'erreur fatale. Ce dernier a été mortellement poignardé devant son domicile, en 2004, par le mari et père de trois victimes du crash.

ATS