Navigation

Le barrage d'Isola, à San Bernardino (GR), va être assaini

Le barrage d'Isola a été construit en 1963. Axpo sda-ats
Ce contenu a été publié le 22 août 2019 - 14:59
(Keystone-ATS)

Le barrage d'Isola, à San Bernardino (GR), doit être assaini. Des mesures ont montré que le béton avait légèrement gonflé, ce qui crée de la tension dans le mur.

Les travaux auront lieu cet hiver, a informé jeudi Axpo, l'actionnaire majoritaire. Ils coûteront 2,5 millions de francs et dureront jusqu'au printemps.

Depuis sa construction en 1963, le mur s'est déformé de 60 millimètres contre le lac. Il est prévu d'enlever un morceau de 30 millimètres d'un bloc du mur pour permettre au béton de se dilater à nouveau et à la tension de baisser. Il s'agit d'une technique qui a fait ses preuves en Suisse et à l'étranger, selon l'entreprise.

Le gonflement du béton est un phénomène connu produit par une réaction chimique entre la pierre de ciment et le gravier à béton, précise Axpo. Dans le cas présent, ce sont des substances sulfatées provenant de la région de San Bernardino et utilisées pour la construction qui sont le déclencheur.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.