Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bitcoin valait presque 20'000 dollars en décembre (archives).

KEYSTONE/EPA/SASCHA STEINBACH

(sda-ats)

Le bitcoin, en forte baisse depuis plusieurs semaines, poursuivait sa chute mardi, après une série de mauvaises nouvelles pour la monnaie virtuelle. Il est tombé sous les 6400 dollars (5970 francs), alors qu'il frôlait les 20'000 dollars en décembre.

Vers 02h00 en Suisse, il évoluait autour de 6330 dollars, au plus bas depuis novembre, contre 8550 dollars lundi.

"Il faut voir derrière ce mouvement les durcissements réglementaires et le fait que les investisseurs perdent confiance" dans les monnaies virtuelles, notamment après le piratage de la plate-forme d'échanges japonaise Coincheck, a commenté Stephen Innes, responsable des transactions Asie-Pacifique chez Oanda, société de services financiers spécialisée dans le marché des changes.

Le 26 janvier, Coincheck a perdu l'équivalent de quelque 530 millions de dollars dans le piratage d'actifs en devise virtuelle NEM, à ce jour le vol le plus important dans l'histoire des cryptomonnaies.

Chine pointée

La semaine dernière était la "plus mauvaise semaine pour le bitcoin depuis janvier 2015", ont noté les experts de Mirabaud Securities Genève. Autorités monétaires et acteurs financiers à travers le monde ont encore durci le ton ces derniers jours sur les monnaies virtuelles.

En Chine, où les plates-formes d'échanges avaient déjà dû cesser leurs opérations en septembre, le gouvernement veut désormais étouffer les ultimes transactions de cryptomonnaies, a indiqué lundi un média officiel. Les autorités ont notamment bloqué l'accès aux sites d'échanges.

La baisse du bitcoin "est principalement due (...) à la volonté des autorités chinoises de renforcer les règles sur les cryptomonnaies", a ainsi affirmé à l'AFP Daisuke Yasaku, de l'institut de recherche Daiwa.

Cette baisse du bitcoin intervient alors que les marchés boursiers plongeaient mardi dans le sillage de Wall Street, pénalisée par la nervosité des investisseurs face à une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis. "Il est trop tôt pour faire un lien entre les performances des marchés boursiers et le bitcoin, mais évidemment, le bitcoin présente aujourd'hui les mêmes tendances de panique que connaissent les marchés boursiers", a estimé Stephen Innes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS